Forum qui traîte des problèmes liés aux démences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 A quoi nous attendre?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Babette
Nouveau


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 08/11/2009

MessageSujet: A quoi nous attendre?   Dim 8 Nov - 21:51

Mamie a été diagnostiquée pendant 6 ans parkinsonienne, et ttes les hallucinations, pertes de mémoires, de repères ns étaient présentés comme liés au traitement. depuis une hospitalisation d'urgence en septembre suite à une chute, mamie a perdu son atonomie, elle ne ns reconnait plus par moments, au de nbreses crises d'angoisses, voir de paranoia, ne dort plus et marche tte la nuit.Epuisés nous l'avons placés dans un résidence pour personnes agées, mais les symptomes s'aggravent, .. le terme démence est effrayant, ns pensions qu'elle était juste un peu "perdue", devons nous la contredire qd elle s'invente une vie, ou laisser dire..Mamie a 90 ans, ns avons tout partagé rures et larmes, notre histoire continue sosu une forme differente, mais va t elle ns oublier??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pookie94
Bavard


Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: A quoi nous attendre?   Jeu 12 Nov - 15:17

ma grand mère est morte à 93 ans après avoir été un légume pdt près de 6 ans
difficile de dire si elle me reconnaissait à la fin, j'avoue que ça m'a bcp affectée, au point que je limitais mes moments avec elle à la fin (j'habite à 450km de chez mes parents, donc je voyais ma grand mere très peu en fin de vie, alors qu'elle m'a quasi élevée puisqu'elle s'oqp de moi qd mes parents bsosaient), car je ne savais plus quoi lui dire, si elle comprenait
elle n'était plus que l'ombre d'elle meme, c'est terrible, rien que d'y penser ça me noue la gorge

ta grand mère aprle encore, elle doit divaguer comme divague mon père de 73 ans, moi j'lécoute, mon père, je ne le contredit pas tjrs j'essaie de le comprendre et de l'écouter

bcp de pensées de courage pour toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
isis4212
Bavard


Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: A quoi nous attendre?   Jeu 12 Nov - 20:53

bonsoir,

j'ai cru comprendre que les médecins avaient du mal avec les "errances "des malades (paranoïa, hallucinations etc...) parce que les médicaments contre la maladie de parkinson peuvent entraîner ce genre de choses.
C'est un phénomène qu'à vécu mon mari il y a deux ans. Traité contre parkinson il a eu des crises de délires très très importantes et la neurologue disait que c'était psychologique et la psy disait que c'était médicamenteux.
C'est vrai qu'en changeant de médicaments le phénomène à cessé mais du coup personne n'a voulu voir la démence à corps de lewy et la neuro est restée sur l'idée de parkinson.
Aujourd'hui, après d'autres crises et une hospitalisation nous avons le bon diagnostic...

je n'ai aucune idée de la façon dont il faut traiter les angoisses et les crises ni les hallucinations, mais j'ai remarqué que contredire le malade ne fait qu'augmenter les problèmes. Il faut apprendre à écouter et acquiesser. De toute façon quand le malade est dans l'angoisse ou le délire il ne peut pas, j'ai l'impression, entendre un raisonnement normal.
Mon mari me dit quand il voit des têtes sur les cheminées ...." oui, je sais que tu ne les vois pas, mais moi je les vois.... alors je sais bien qu'il y a des têtes surles cheminées"
et je ne peux rien répondre à ça.

Bon bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
isis4212
Bavard


Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: A quoi nous attendre?   Jeu 12 Nov - 20:56

bonsoir,

j'ai cru comprendre que les médecins avaient du mal avec les "errances "des malades (paranoïa, hallucinations etc...) parce que les médicaments contre la maladie de parkinson peuvent entraîner ce genre de choses.
C'est un phénomène qu'à vécu mon mari il y a deux ans. Traité contre parkinson il a eu des crises de délires très très importantes et la neurologue disait que c'était psychologique et la psy disait que c'était médicamenteux.
C'est vrai qu'en changeant de médicaments le phénomène à cessé mais du coup personne n'a voulu voir la démence à corps de lewy et la neuro est restée sur l'idée de parkinson.
Aujourd'hui, après d'autres crises et une hospitalisation nous avons le bon diagnostic...

je n'ai aucune idée de la façon dont il faut traiter les angoisses et les crises ni les hallucinations, mais j'ai remarqué que contredire le malade ne fait qu'augmenter les problèmes. Il faut apprendre à écouter et acquiesser. De toute façon quand le malade est dans l'angoisse ou le délire il ne peut pas, j'ai l'impression, entendre un raisonnement normal.
Mon mari me dit quand il voit des têtes sur les cheminées ...." oui, je sais que tu ne les vois pas, mais moi je les vois.... alors je sais bien qu'il y a des têtes surles cheminées"
et je ne peux rien répondre à ça.

Bon bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A quoi nous attendre?   Aujourd'hui à 2:07

Revenir en haut Aller en bas
 
A quoi nous attendre?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Par quoi Dieu va t'il jugé notre foi et actes!
» Enquête Université Bordeaux 2
» Hourst, Debarbieux, Bidet... : ces pédagogues invités par l'Institut Catholique de Paris
» présentation de Prosodie
» ce qui semble nous attendre...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de la démence :: Réactions, remarques et questions :: Accompagnements, soutien et conseils-
Sauter vers: