Forum qui traîte des problèmes liés aux démences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 voyage, séjour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cathy17
Nouveau


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: voyage, séjour   Lun 4 Juin - 12:14

Bonjour,
Nous voudrions un petit conseil.
Voilà ma belle-mère 84 ans souffre de la maladie d'Alzeimer depuis 5 ans. Malheureusement la maladie avance inexorablement. Elle est entourée de l'amour de son mari qui est aux petits soins pour elle et de ses enfants qui l'entourent.
Mon beau-père souffre beaucoup moralement de cette situation de voir sa femme changer et s'éloigner de lui. Il a de l'aide dans la journée mais malgré cela il est toujours inquiet et n'arrive pas à s'occuper de lui, de ses affaires, il est toujours sur ses gardes. Il ne parvient pas à se changer les idées. S'il part faire une course il n'a de cesse de penser revenir le plus vite possible au cas malgré que sa femme est avec une personne connue et qui s'occupe d'elle. Ma belle-mère s'entend très bien avec cette personne elle y est très attachée.
Nous nous en faisons beaucoup car il a de plus en plus de mal à supporter cette situation. Il adore sa femme et veut la garder le plus longtemps possible près de lui, ce qui est normal.
Nous le voyons s'épuiser moralement et physiquement.
J'arrive à ma question. Nous souhaiterions lui changer les idées en les emmenant faire une petit séjour quelque part, accompagnés de cette personne pour s'occuper de ma belle-mère. Ce qui me tracasse est le fait que lorsque ma belle-mère sort de la maison, sa pensée est toujours "rentrons le plus vite possible" pour voir son chat et son chien.
Elle est très près de ses compagnons félins. Elle s'inquiète pour eux.
Avant elle aimait sortir sur sa terrasse dans le jardin maintenant c'est devenu de plus en plus difficile.
Est-il bon pour sa santé mentale de la faire voyager pour faire un séjour de 3 ou 4 jours, de l'éloigner de ses points de repère, de sa maison?
j'ai peur que cela précipite l'avancée de la maladie.
Mon beau-père en "a assez de ses 4 murs" comme il nous dit de plus en plus souvent.
Il s'inquiète des réactions de sa femme.
Nous nous inquiétons beaucoup pour lui, nous voudrions lui changer les idées tout en sachant que ce n'est pas évident pour lui.
Merci pour vos conseils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sly
Langue pendue


Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 03/10/2005

MessageSujet: Re: voyage, séjour   Ven 15 Juin - 12:15

Bonjour,

Comme vous le décrivez parfaitement s'occuper d'une personne désorientée 24h/24 est fatiguant malgré tout l'amour et la patience que peut éprouver l'aidant principal. Le soutien que vous manifestez à votre beau-père est très précieux. Même si il lui est difficile d'accepter de l'aide, lui proposer des idées ou l'avertir des aides possibles est important pour qu'il puisse faire appel à ces aides avant de s'épuiser complètement et de "craquer".

Le voyage peut être très bénéfique pour lui. Plusieurs questions se posent : peut-il envisager de partir quelques jours sans sa femme? (il existe des courts séjours qui pourraient accueillir votre belle-mère durant ce temps). Si ce n'est pas le cas, on peut envisager d'autres pistes. Vous dites que ses compagnons à 4 pattes rassurent votre belle-mère, est -il possible de les emmener pour qu'elle garde ses points de repère? Autre piste, en Espagne et en France (par exemple), il existe des structures qui proposent des vacances aux personnes désorientées et à leur proche. Des soins et des systèmes d'accompagnement sont prévus pour les personnes désorientées et cela laisse du temps à l'accompagnant.

La réaction de votre belle-mère est difficile à prévoir. Effectivement, lorsqu'une personne a une pathologie telle la maladie à corps de Lewy voyage, elle peut perdre ses points de repère et sa désorientation peut être accrue. Cependant, cela n'a pas d'influence sur la progression de la maladie à long terme. La désorientation peut s'accentuer lors du voyage et pendant quelques jours après. D'un autre côté, si elle appréciait les vacances avant sa maladie, elle peut profiter de ces moments...

Comme vous le constatez, une réponse standard n'existe pas. En résumé, je pense qu'il serait bon de se poser 2 questions :
* votre beau-père pourrait-il envisager de partir seul?
* Si ce n'est pas le cas, quel lieu choisir pour que votre belle-mère se sente le plus en sécurité possible?

La solution idéale et par faite n'existe pas. Mais il est toujurs possible de trouver quelque chose qui se rapproche le plus de ses attentes.

Je vous souhaite bonne continuation et bonne réflexion.

Sly

_________________
Sylvie Loneux
Psychologue à la Ligue Alzheimer asbl
Tél : 04/229 58 10 ou numéro d'appel national gratuit 0800/15 225 (tous les jours ouvrables de 8 à 18h)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
voyage, séjour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un voyage hors de prix pour chanter dans les cropcircles
» Voyage scolaire et demandes de subvention
» Voyage à Rome - quelques conseils à me donner avant le départ ?
» Refuser un accompagnateur pour un voyage scolaire...
» Mon voyage en angleterre...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de la démence :: Réactions, remarques et questions :: Accompagnements, soutien et conseils-
Sauter vers: