Forum qui traîte des problèmes liés aux démences
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Confusion mentale après AVC définitive ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chicoutoumi
Nouveau


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Confusion mentale après AVC définitive ?   Mer 30 Juil - 16:02

confused Bonjour,

Ma maman a fait un ACV, en mars de cette année. Elle a subi aussi 2 thromboses et plusieurs hémorragies cérébrales, à la suite de quoi elle
est devenue aphasique. Mais le pire, c'est qu'elle a perdu la tête. Cela fait 4 mois 1/2, maintenant, qu'elle a souffert de cette attaque, et chaque fois que je vais la voir au Centre neuro-psychiatrique où elle est soignée, j'en sors meurtrie, démolie
Ce n'est plus du tout elle, c'est comme si elle était devenue une autre personne. Elle parle sans arrêt, mais ses phrases n'ont aucun sens, et elle ne comprend plus non plus ce qu'on lui dit. Elle ne ne sais plus s'habiller toute seule. Elle a, en plus, de gros problèmes d'attention. Donc, pour ce qui est des exercices de logopédie et compagnie, c'est plutôt mal barré. En revanche, elle n'est pas du tout violente, elle mange seule et elle reconnait ses proches. Que dire encore ? Elle n'a que 68 ans, ce n'est tout de même pas si vieux ! Mais le pronostic des neurologues est très pessimiste. Selon eux, elle a déjà récupéré au maximum de ses possibilités, étant donné ses lésions au cerveau. Elle ne sera plus jamais autonome et ne pourra donc plus rester seule. Elle est vivante, mais c'est tout. Vous me direz que ce n'est déjà pas mal. Ne trouvez-vous pas qu'il est un peu trop tôt pour exprimer une opinion aussi définitive ? Je n'arrive toujours pas à admettre ce qui s'est passé ! Qu'elle soit devenue "démente", alors qu'avant, elle était si vive, avait le sens de la répartie, s'intéressait à plein de choses. On parle de la placer dans une maison de retraite située à une centaine de mètres de son domicile. J'irais la voir tous les jours (tant pis pour mon moral), mais je n'avale pas ce qui s'est passé. Ce qui me cause une souffrance supplémentaire, c'est que mon père se laisse complètement submerger par le chagrin. J'ai peur de me noyer avec lui, j'ai besoin de quelqu'un de fort qui me réconforte, pas de quelqu'un qui m'entraîne dans sa chute.
J'ai envie de consulter un autre neurologue, histoire d'avoir un autre avis. On ne sait jamais... Il y a peut-être moyen de stimuler différemment sa plasticité cérébrale ? Peut-être que certains spécialistes utilisent d'autres méthodes ? Je sais que ce n'est pas le moment de flancher, mais je déprime complètement. Si elle pouvait retrouver un peu l'esprit ! J'aimerais lui dire que je l'aime, qu'elle restera toujours dans mon coeur, qu'elle a été une maman exemplaire, mais elle est dans un autre monde. Je m'agrippe à toutes les bribes d'espoir, et en même temps, je sais que je devrais me faire une raison. Pensez-vous qu'il lui est possible d'encore récupérer un peu ? confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clo
Bavard


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: chicoutoumi   Lun 4 Aoû - 22:35

bonsoir chicoutouni,en effet c est terrible ce qui arrive à ta maman
consulte un autre neurologue au moins tu seras à quoi t en tenir
c est jeune 68 ans
pour ton père c est difficile à accepter
dit tout ce que tu veux à ta maman
je fais pareil lorque je vais voir la mienne
meme si elle ne comprend cela fait du bien
je comprend ta douleur moi j ai craqué fait attention à toi
facile à dire je sais j ai lutté 8 mois et j ai sombré
sous traitement je remonte la pente très doucement
donne des nouvelles
je t embrasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chicoutoumi
Nouveau


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Confusion mentale après AVC définitive ?   Jeu 14 Aoû - 10:10

Salut Clo, merci de tout coeur pour ta réponse !

Je vais prendre contact avec un autre neurologue, mais j'attends qu'une place se libère dans la maison de retraite. Ce sera plus facile alors de consulter un autre spécialiste. Tu comprends, là où ma maman se trouve, nous devons respecter des heures de visite très strictes. Nous pouvons évidemment la reprendre une journée, mais il faut obtenir l'autorisation du responsable de l'unité psychiatrique.
Le nouveau neurologue va sans doute lui faire passer une nouvelle IRM et s'il demande des renseignements (légitimes !) concernant son dossier au Centre neuro-psychiatrique, les médecins risquent de le prendre mal.
Ils semblent assez imbus d'eux-mêmes et j'ai l'impression qu'ils n'apprécient pas trop les questions que je leur pose au sujet de sa maladie et du traitement qu'on lui administre (médicaments, ...).
S'ils apprennent que j'ai consulté un autre spécialiste, je crains qu'ils la négligent en guise de représailles... silent
Sinon, ben, un jour, elle semble plus lucide, revenir un peu dans le présent, articule mieux et certaines phrases tiennent la route. Le jour suivant, elle est de nouveau complètement désorientée et raconte des histoires incompréhensibles. On ne sait jamais comment elle sera. Elle ne comprend pas ce que je lui dis, mais quand je l'embrasse ou que je lui prend la main, elle sourit ! Wink
C'est vrai que c'est très douloureux à vivre. Je n'en ai parlé à personne autour de moi, même pas sur mon lieu de travail. Devant les autres, je fais comme si tout allait bien. Je n'arrive à exprimer ma détresse qu'en écrivant sur un forum. Au moins, nous sommes entre nous, nous avons tous vécu des drames à peu près similaires et il n'y a pas de fausse sollicitude.
Je pense que, de mon côté, je ferais bien de voir un médecin, pour ne pas craquer alors que mes parents ont besoin de moi. Crying or Very sad
Je suis contente que tu remontes doucement la pente et je t'embrasse aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
samara
Nouveau


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: Confusion mentale après AVC définitive ?   Mer 23 Sep - 23:40

Bonjour,
je vis en ce moment la même chose, mon mari a eu une opération cardiaque (durée 13 heures) le 15 juin, le 25 juillet il a fait un malaise à la maison et le même jour il a été opéré d'un AVC hémorragique.
Il a passé 2 semaines en réanimation, 2 semaine aux soins intensifs et maintenant il est dans un Centre de Rééducation à Lamalou-les-Bains, à 120 km de notre maison, de moi et notre fils de 13 ans...
Il est très confu, parle beaucoup mais toujours à ses choses qui sont pas de l'actualité.
Comment ça a progressé chez vous, ça a du s'améliorer même un peu???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Confusion mentale après AVC définitive ?   Aujourd'hui à 4:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Confusion mentale après AVC définitive ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Confusion mentale, ou syndrome confusionnel
» [Info] Les 7 Rayons Sacrés
» Narcolepsie - définition DSM-IV
» A la recherche d'une solution (Insomnie, troubles anxieux)
» Réintégration d'un élève exclu définitivement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de la démence :: Démences-
Sauter vers: